deshydratation en plongée

DESHYDRATATION, les dangers

DESHYDRATATION Les dangers Véronique Mottot Notre corps est constitué d’environ 65% d’eau. Un adulte sédentaire élimine dans des conditions normales entre 2 et 3 litres d’eau par jour par le biais des urines, de la transpiration, de la respiration et des selles.   L es pertes hydriques peuvent être beaucoup plus importantes et atteindre plus …Lire la suite

crampe-en-plongee

CRAMPES, les facteurs

CRAMPES Les facteurs Véronique Mottot Les crampes sont des contractions involontaires et douloureuses d’un muscle ou d’un groupe musculaire qui peuvent durer de quelques secondes à plusieurs minutes. Lors de la plongée les muscles des cuisses et des mollets sont les plus sollicités en raison de l’effort musculaire induit par le palmage et seront donc …Lire la suite

froid-plongee3

FROID, les conseils

FROID Les conseils   Avec l’arrivée de l’automne, les plongées vont s’avérer plus délicates pour les plongeurs désireux de s’adonner à leur passion dans les eaux fraîches françaises.   L ’homme est un homéotherme, cela signifie qu’il doit maintenir sa température corporelle aux environs de 37° pour survivre. Pour une température extérieure comprise entre 24° …Lire la suite

anthony leydet plongee

Réagir à un accident de plongée

Les personnes habilitées à intervenir pour porter les premiers secours doivent être formées et certifiées par le RIFA (réactions et interventions face à un accident subaquatique) et devront appliquer les procédures recommandées. E n premier lieu, il convient d’éviter le « sur accident ». Le plongeur accidenté devra être mis en sécurité de même que …Lire la suite