Ordinateur i750TC

FICHE MATOS
Ordinateur i750TC
COMPLET, SIMPLE ET COMPACT !

Depuis plus d’un an AquaLung ne distribue plus les ordinateurs de plongée de la marque Suunto et a commencé à commercialiser sa propre gamme d’instruments. Après avoir été enthousiasmé par la montre-ordinateur i450T (voir test dans le n°50 de Chercheurs d’eau) nous avons voulu essayer le i750TC, fleuron de la gamme et véritable petit bijou de technologie.

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Première surprise lorsqu’on ouvre la boite de l’i750TC c’est la petite taille de cet ordinateur. Il est à peine plus volumineux qu’une grosse montre de plongée. Il est livré avec une protection d’écran, une notice d’utilisation sur CD, un câble de téléchargement des données sur PC ou Mac, un kit de montage d’un bracelet à sangle élastique (pour ceux qui veulent remplacer le bracelet classique d’origine) et une pile supplémentaire avec un joint torique.

.


.
L’i750TC possède toutes  les fonctions d’un ordinateur haut de gamme de plongée loisir pour des immersions avec décompression à l’air, au nitrox, en plongée libre (apnée), en mode profondimètre simple, en eau douce ou eau de mer, en altitude,… De nombreuses options sont paramétrables pour s’adapter aux exigences de certains plongeurs (plongée multigaz, palier profond, intégration d’une sonde de gestion d’air,…), et une boussole 3 axes à inclinaison complète avec verrouillage du cap et cap inverse autorise une navigation facile. Comme tout bon français qui se respecte, et bien que l’on soit un peu impressionné par la longue liste des possibilités de l’i750TC, on allume l’ordinateur sans avoir lu le mode d’emploi. Et la deuxième bonne surprise, la navigation dans les menus est d’une simplicité déconcertante. En actionnant les 3 boutons de l’ordinateur on accède aux différentes fonctions de façon très intuitive et le paramétrage initiale de certaines actions est un jeu d’enfant. Les données apparaissent bien lisibles et très lumineuses sur le petit écran couleur OLED. L’appairage d’une sonde (vendue en option) pour la gestion d’air est aussi très simple à réaliser et son enregistrement est permanent. Pas de réinitialisation à faire à chaque plongée. Sous l’eau, la disposition simple des paramètres essentiels de la plongée avec différentes

.

couleurs permet une lecture instantanée de l’écran. Les données sont bien visibles. Les boutons sont assez gros et s’actionnent facilement avec des gants épais pour pouvoir avoir accès à des informations complémentaires durant l’immersion (température, heure, bousole,…). Seul inconvénient que l’on retrouve dans tous les ordinateurs du marché qui possèdent un écran couleur c’est la forte consommation d’énergie.

Avec certains modèles on arrive à faire seulement 4 à 5 longues plongées avant de devoir recharger la batterie. Le i750TC est alimenté par une pile 3v - CR2 que l’on trouve dans le commerce pour 3 ou 4 €. Elle se change très facilement et il n’est pas nécessaire de remplacer à chaque fois le joint d’étanchéité de son compartiment, il faut juste vérifier qu’il soit toujours bien propre, pas trop écrasé et bien positionné. Elle offre à l’i750T une autonomie de 12 à 16 plongées en fonction de la durée des immersions, de la température de l’eau et du réglage de l’intensité lumineuse de l’écran. Quand on part effectuer un séjour de plongée, il suffit de penser à apporter une pile de rechange pour ne pas être pris au dépourvu.
www.aqualung.com

.