POSIDONIA OCEANICA

Une plante vitale pour la Méditerranée

(Anthony Leydet)

U

ne masse sombre se dessine sous la surface. De longues feuilles vertes et denses se dressent vers le ciel. Au premier abord peu engageant, l’herbier de posidonie représente pourtant une des plus importantes richesses de la Grande Bleue.
 
Oubliez un instant épaves, failles, tombants, et autres surplombs qui font le bonheur de tous les plongeurs, et partez à la découverte d’une véritable forêt tropicale sous-marine… La posidonie, plante à fleur cousine de l’iris, peuple la Méditerranée depuis sa formation. L’espèce oceanica y est endémique. La plupart du temps, la posidonie se reproduit par voie asexuée, par bouturage mais il arrive, quand l’eau est assez chaude, qu’une fleur émerge au milieu des feuilles, et donne un fruit appelé “olive de mer”, qui germera pour créer un nouveau plant. Ses besoins important en lumière la confinent sur des fonds inférieurs à 40m.
 
 
Ses nombreux rôles en font un écosystème à part entière : En tant que plante verte, et grâce à la photosynthèse, elle constitue une usine à oxygène importante et peut en produire jusqu’à 14 litres par jour et par mètre carré. Un milieu bien oxygéné est un milieu en bonne santé, dont jouiront les habitants des fonds environnants. Ses longues feuilles rubanées, pouvant atteindre 1m de hauteur, sont un refuge idéal pour bon nombre d’espèces végétales et animales que l’on peut compter par centaines. Algues, anémones, Oubliez un instant épaves, failles, tombants, et autres surplombs qui font le bonheur de tous les plongeurs, et partez à la découverte d’une véritable forêt tropicale sous-marine… La posidonie, plante à fleur cousine de l’iris, peuple la Méditerranée depuis sa formation. L’espèce oceanica y est endémique.
La plupart du temps, la posidonie se reproduit par voie asexuée, par bouturage mais il arrive, quand l’eau est assez chaude, qu’une fleur émerge au milieu des feuilles, et donne un fruit appelé “olive de mer”, qui germera pour créer un nouveau plant.
 
Ses besoins important en lumière la confinent sur des fonds inférieurs à 40m. Ses nombreux rôles en font un écosystème à part entière : En tant que plante verte, et grâce à la photosynthèse, elle constitue une usine à oxygène importante et peut en produire jusqu’à 14 litres par jour Une masse sombre se dessine sous la surface. De longues feuilles vertes et denses se dressent vers le ciel. Au premier abord peu engageant, l’herbier de posidonie représente pourtant une des plus importantes richesses de la Grande Bleue. Le Meilleur de Bali en Safari Plongées autour de l' île des Dieux. 1er Club de Plongée Français à Bali depuis 1996. crustacés, mollusques, échinodermes, poissons…
 
Tous apprécient ce petit nid douillet pour se mettre à l’abri des prédateurs.
 
" La posidonie, plante à fleur cousine de l’iris, peuple la Méditerranée depuis sa formation "
 
C’est également le lieu privilégié de certains pour y déposer leurs pontes. A l’image de la seiche qui enroule ses œufs autour d’un faisceau de feuilles, les petits écloront quelques semaines plus tard, et se retrouveront dans des conditions de vie optimales. Elle représente aussi la nourriture d’espèces herbivores dont la plus connue est la saupe, seule véritable herbivore de Méditerranée. Ses feuilles mortes, qui se déposent sur le fond, sont un énorme réservoir de matière organique indispensable à la survie de nombreuses espèces.
En s’échouant sur les plages elles forment des “banquettes moelleuses”, remparts salvateurs contre l’érosion du littoral par les vagues. C’est pour toutes ces raisons que, face aux différentes pollutions, au labourage dû aux ancres des bateaux, mais aussi à la trop importante urbanisation du littoral, la posidonie est devenue en 1988, une espèce protégée en France, en tant qu’habitat prioritaire.
 
N’hésitez pas, lors de votre prochaine plongée, allez donc faire un tour dans la posidonie, fouillez délicatement entre ses feuilles, vous y trouverez un monde fascinant peuplé d’une incroyable diversité en vie marine. Peut-être même que vous aurez la chance de découvrir caché sous cette robe de verdure, les coquilles de la grande nacre qui elle aussi, est une espèce protégée de notre belle Méditerranée.…
 
Pour en savoir plus sur la posidonie et les nombreuses espèces qu’elle abrite : www.zesea.com
 

Source : Magazine Chercheurs d'Eau Numéro 24 / page 10 / Février-mars-avril 2010