VIDEO : Nauticam Grand angle WWL-C

Date

Grand Angle de qualité

Le fabricant Nauticam a dévoilé fin 2019 son WWL-C, un nouveau complément optique sous-marin grand angle destiné aux appareils photo équipés d’un objectif 24 mm ou d’un zoom débutant à cette même focale. Pour un test sur le terrain, nous avons confié aux photographes du magazine le WWL-C que nous avons reçu à la rédaction de chercheurs d’eau afin qu’ils vous donnent leur avis d’experts.

Nombreux sont les compléments optiques que l’on peut trouver sur le marché de la photo subaquatique qui permettent d’augmenter l’angle de prise de vue des appareils. Ils sont de conception étanche et se positionnent devant le hublot des caissons sous-marins des appareils photo. Ils sont donc amovibles sous l’eau en  fonction des besoins photographiques de leur utilisateur. Si leur but est d’autoriser la réalisation de belles images    d’ambiances  sous- 

marines, il faut toutefois être attentif lors de l’achat d’un tel produit car d’une marque à l’autre la qualité optique peut être très différente ainsi que l’angle de champ qu’il pourra couvrir sous l’eau.

D’autre part, certains de ces compléments grand angle ne sont pas adaptés à tous les appareils photo, cela va dépendre du type d’objectif (zoom) et de la taille du capteur numérique de l’appareil ainsi que de la conception du hublot de son caisson. Nauticam, célèbre pour ses caissons de qualité, a commencé à développer aussi depuis quelques année une gamme de compléments optiques (macro et grand angle) pour les photographes exigeants. Son nouveau WWL-C en est un exemple parfait avec sa conception irréprochable. Son corps est en aluminium anodisé épais recouvert d’une peinture marine et son optique intérieure ainsi que son dôme sont en verre traité antireflet.

Il pèse 1 kg sur terre et seulement 180 g dans l’eau grâce au flotteur circulaire intégré à son corps tout autour de l’optique. Il est donné pour être étanche jusqu’à 100 m. Il se fixe par un système à baïonnette sur les hublots des caissons Nauticam équipés d’origine d’une bague spécifique (exemple : nouveau caisson de l’Olympus TG6). Pour les autres hublots des caissons de la marque, ou pour des caissons de marques concurrentes il faut acheter une bague d’adaptation à visser devant le hublot en fonction du diamètre du pas de vis disponible à son extrémité. Sur le site de Nauticam on trouve une charte précise des appareils compacts et des objectifs d’appareils hybrides avec lesquels le WWL-C fonctionne parfaitement bien, avec et sans bague d’adaptation.
Pour notre test nous avons utilisé ce grand angle avec l’Olympus TG6 dans son caisson étanche dédié PT-059. Pour cela, Nauticam nous a fourni la bague adéquate à fixer sur le hublot du caisson Olympus pour le système à baïonnette du WWL-C qui permet de l’enlever et de le remettre rapidement sous l’eau. Nous avons fait un premier essai en piscine pour nous rendre compte des capacités de cette optique puis nous sommes allés faire 3 plongées en lac pour l’apprivoiser en milieu naturel.

Comme tous les objectifs derrière la vitre plane d’un caisson, le zoom du TG6 qui commence à 25mm perd sous l’eau 30% du champ de l’angle qu’il couvre en terrestre. Nous avons donc pu apprécier la large couverture angulaire que permet le WWL-C en plongée pour faire de la photo d’ambiance. Nous avons aussi noté la grande qualité des images réalisées avec cette optique ainsi que son apport non négligeable de luminosité. Ace cette optique il est possible il est possible de s’approcher très près des sujets et même de zoomer si besoin et cela sans perte de la qualité des images. Le système à baïonnette du WWL-C permet de le retirer très facilement du caisson pour bénéficier, durant la même plongée, des caractéristiques exceptionnelles du TG6 en macrophotographie.

Le WWL-C de Nauticam est vraiment une optique grand angle que nous conseillons à ceux qui souhaitent compléter leur équipement photo ou vidéo pour faire de belles images d’ambiance avec un accessoire de qualité. 

www.nauticam.com

Plus d'
articles