ILE MAURICE, Un RDV de choc !

ILE MAURICE


Un RDV de choc !

Fabrice Boissier

D

urant le mois de mars 2013 nous avons organisé deux « Rendez-Vous de Chercheurs d’eau » à l’île Maurice avec le tour opérateur Blue Lagoon et le centre de plongée de Hugues Vitry, le Blue Water Diving Center. Les 22 lecteurs qui ont accompagné nos journalistes n’en reviennent toujours pas des merveilleuses plongées et rencontres sous-marines qu’ils ont pu faire durant leur séjour sur cette île paradisiaque.

C’est à Trou aux biches, dans le Nord Ouest de l’île Maurice que nous avions convié, en mars dernier les participants à nos RDV (voir page16). Installés dans l’hôtel Le Grand Bleu, juste à coté du club de plongée, nos vacanciers ont pu en apprécier le charme simple, la cuisine délicieuse et la gentillesse du personnel.

Loin des complexes hôteliers luxueux qui jalonnent les plages de l’île, cet hébergement est idéal pour un groupe de plongeurs qui recherche un lieu à l’ambiance chaleureuse et familiale. Après avoir récupéré notre matériel de plongée qui séchait dans le local du club, chaque jour nous avions juste la route à traverser pour rejoindre le confortable bateau amarré au bout du ponton.

Nos explorateurs sous-marins, armés de leurs appareils photo et vidéo dans des caissons étanches s’en sont donné à cœur joie ! Les épaves que nous avons pu visiter (Stella Maru, Silver Star, Djabeda,…) sont les habitats privilégiés d’une faune sédentaire habituée à côtoyer les plongeurs et donc peu farouche. Une aubaine pour les photographes qui peuvent se permettre ainsi d’attendre l’instant propice pour réaliser le plus beau des clichés. Le surprenant récif des murènes, peu profond n’a rien d’attirant à première vue.

Il est entouré de sable blanc, peu coloré et assez plat. Pourtant il cache, dans ses nombreux trous un nombre incalculable de murènes de toutes sortes. Pas agressives et même un peu curieuses elles se laissent approcher au plus près. Nous avons pu en identifier sept espèces différentes juste sur ce site. 

.

 

Sur d’autres récifs ce sont les poissons feuilles et poissons crapauds aux diverses couleurs ainsi que les espiègles squilles et les poissons pierres qui attiraient notre attention. Nous avons aussi joué avec les balistes titans aux dents impressionnantes et les énormes murènes apprivoisées par notre guide Hugues Vitry. Aux abords de vertigineux tombants le courant nous portait d’un champ de gorgone à un bosquet de corail en fleur alors que des bancs de lutjans nous surveillaient à l’abri de larges anfractuosités.

Plus profond, dans le bleu intense de l’océan les carangues, thons et baracudas gardaient leur distance. Sur les îles du nord, dans une eau limpide nous avons découvert le royaume des requins gris qui se rassemblent étrangement dans d’immenses vasques rocheuses brassées par une violente houle de surface. Et puis, bonheur ultime, avec l’association de Hugues, Marine Mégafaune Conservation Organisation nous sommes partis à la rencontre des cachalots.

Après une intéressante formation sur ces mammifères marins et des conseils d’approche appropriés nous avons pu les observer et photographier du bateau, puis sous l’eau lors de randonnées palmées extraordinaires et respectueuses des animaux. De grands moments d’émotion qui resteront à tout jamais gravés dans nos mémoires.

Nos images et nos observations sur le comportement des cachalots que nous avons rencontrés durant nos journées d’éco-volontariat avec l’association serviront à compléter la base de donnée d’identifications et d’informations sur la centaine d’individus qui fréquentent les eaux de l’île Maurice. Les derniers jours de voyage furent consacrés à quelques visites terrestres incontournables et la rencontre avec la sympathique population mauricienne. C’est le cœur serré et les yeux humides que nous avons tous quitté cette île attachante qui nous a dévoilé ses plus beaux secrets. Alors, pourquoi ne pas remettre ça en 2014…?

Organisateur de ce RDV :
www.blue-lagoon.fr