i470TC Aqua Lung : élégant, connecté et fiable

Date

i470TC
Elégant,
connecté
et fiable

(Fabrice Boissier – Marc-Olivier Souder)

En 2016 Aqua Lung lançait son premier ordinateur de plongée en version montre avec le i450T. Fabrice notre rédac’chef, avait été conquis par ce produit très complet et polyvalent lors d’un test (voir n°50 de Chercheurs d’eau). Après la sortie du i200C en 2019, ordinateur du même genre, légèrement simplifié dans ses fonctions mais offrant une connectivité Bluetooth (voir notre test dans le n°63) c’est au tour du i470TC de faire son apparition dans le catalogue 2020 du fabricant. Fabrice l’a essayé pour vous !

Présenter le nouveau ordinateur-montre de plongée d’Aqua Lung, le i470TC est assez simple car il reprend pratiquement toutes les fonctions essentielles qui ont fait le succès de ses prédécesseurs mais avec un affichage des données à l’écran plus épuré et une navigation dans ses menus plus intuitive.
Son look est élégant avec sa belle imitation de couronne crantée qui entoure son écran et qui rappelle le visuel identifiable des montres de plongée classiques. Son bracelet ajouré limite la transpiration du poignet quand on le porte dans la vie courante. Il est confortable et résistant.
Le i470TC est livré avec une rallonge de bracelet indispensable pour ceux qui souhaitent utiliser cet ordinateur avec une épaisse combinaison étanche en néoprène. Quatre larges boutons crantés permettent d’accéder aux différentes fonctions du i470TC et naviguer facilement dans ses menus même avec des gants épais. Sa particularité physique par rapport à ses concurrents des autres marques c’est qu’il possède, sur le côté gauche du boitier un voyant lumineux (LED rouge à forte intensité) qui fait office d’alarme visuelle complémentaire aux classiques avertissements sonores qui ne sont pas toujours bien audibles avec la cagoule d’une combinaison. Ce voyant est positionné de façon bien visible sur l’ordinateur et sa fonction d’alerte est très appréciable surtout lors de plongées nocturnes. L’apprentissage d’utilisation du i470TC est relativement simple mais il est quand même conseillé d’aller lire le mode d’emploi disponible sur l’application DiverLog+ pour éviter d’avoir à tâtonner trop longtemps pour comprendre comment rentrer dans les menus et pour paramétrer rapidement certaines fonctions à sa convenance. Une fois la prise en main effectuée on s’aperçoit que la navigation en actionnant seulement 3 des boutons est vraiment facile et intuitive. Le 4ème bouton étant dédié uniquement à l’éclairage de l’écran. Le i470TC peut être couplé à un ou plusieurs émetteurs de pression pour gérer l’autonomie en gaz du plongeur (jusqu’à 3 bouteilles avec 3 mélanges différents). Le couplage entre l’ordinateur et un émetteur Aqua Lung monté sur la sortie haute pression d’un détendeur est extrêmement simple et rapide à réaliser. Il n’est à faire qu’une seule fois pour toute la durée de vie du i470TC.


La i470TC possède une multitude de fonctions qui la positionne dans le haut de gamme des ordinateurs-montres de plongée loisir que l’on trouve sur le marché. En tant que montre pour la vie quotidienne il affiche l’heure, la date, un éventuel 2ème fuseau horaire, possède un chronomètre, fait office de réveil et donne la température environnante. En plongée, l’ordinateur est à ajuster en fonction du gaz utilisé (Air, Nitrox ou O2 à 100%) mais tient compte aussi de la densité de l’eau (eau douce – eau de mer) et de l’altitude pour afficher les paramètres et calculer la décompression. Le temps restant avant de rentrer dans les paliers est indiqué et un avertissement sonore et visuel se déclenche pour vous avertir qu’un premier palier va être annoncé. L’i470TC offre aussi un mode profondimètre et un mode apnée qui prend en compte, en plus de la profondeur, la durée de l’immersion et le temps passé en surface. Bien sur, l’ordinateur garde vos paramètres des plongées en mémoire et il est capable de planifier votre future immersion avant la mise à l’eau. Sans rentrer plus dans le détail de tous les paramétrages et fonctions du l’i470TC (voir site d’Aqua Lung et son mode d’emploi) il faut juste rajouter que sa connexion à l’application gratuite DiverLog+ via le Bluetooth permet d’avoir accès à certaines modifications de données de l’ordinateur, à des consignes de son utilisation et à visualiser et enregistrer le profil de vos plongées. Vous pouvez ainsi vous créer, sur votre PC ou mac, votre tablette ou smartphone un véritable carnet de plongée qui non seulement vous indiquera tous les paramètres de vos immersions avec un graphique interactif pour analyser votre façon de plongée, mais aussi vous offrira de rajouter des informations complémentaires (nom de votre binôme, matériel utilisé, notes sur la plongée,…), des photos et des vidéos afin de pouvoir partager tout cela avec vos amis par mail ou sur les réseaux sociaux.

L’i470TC est alimenté par une pile plate classique qui peut être changée par l’utilisateur en faisant attention de bien nettoyer le joint lors de la manipulation (ou de le faire changer en magasin). Dernière petite précision pour les personnes qui ont une vision qui baisse avec l’âge et qui hésitent à investir dans ce genre d’ordinateur, son écran est quand même assez gros et l’affichage des informations reste bien visible sur des écrans épurés et avec des caractères pas trop petits.

Durant mes tests de l’i470TC j’ai apprécié son algorithme de décompression pas trop sévère et que l’on peut ajuster à sa façon de plongée, l’affichage simple à comprendre sur les différents écran, la navigation assez facile dans les menus, la possibilité de retrouver rapidement les informations principales de ma dernière plongée en un seul clic sur un bouton et surtout la connexion rapide Bluetooph vers l’application DiverLog+ qui est très complète et conviviale.

Pour en savoir plus sur l’i470TC rendez-vous dans votre magasin de plongée ou sur :
www.aqualung.com

Plus d'
articles