Interagir avec les requins

interagir avec les requin

Beaucoup de plongeurs ayant trempé leurs palmes en mer tropicale ont des anecdotes de rencontres avec les requins. Mais que savaient-ils de l’intention de l’animal lorsqu’il s’est approché ? Quels facteurs ont influencé la situation ? Quel langage corporel a adopté le squale ? Les plongeurs courraient-ils un risque ?... Pour apporter quelques réponses et vous permettre de préparer votre prochaine plongée avec les requins voici quelques conseils qui vous permettront de mieux comprendre le comportement des animaux et d’agir en consé- quence.

Les requins sont des poissons intelligents étant capables de s’adapter à de multiples situations. Ce sont des animaux complexes et différents d’une famille, d’une espèce et même, d’un individu à l’autre. Pour commencer, lorsque vous observez un requin, essayez de reconnaître l’espèce puis, estimez la taille de l’animal. Si elle est supé- rieur à la vôtre affichez une certaine prudence (hormis pour les filtreurs – requin baleine – requin pèlerin). Les grands requins ne sont pas plus « dangereux » que les petits, mais dans le règne animal la loi du plus fort (souvent du plus grand) est importante pour la conservation du territoire. Les requins se mesurent régulièrement en nageant parallèlement l’un à l’autre pour établir un rang social. En prenant conscience de sa dimension par rapport au plongeur certains requins seront enclins à s’approcher plus facilement.

Les approches du plongeur vers l’animal seront elles aussi déterminantes. Possédant différentes bulles ou zones virtuelles autour d’eux (bulle intime, bulle de confort et bulle sociale) les requins seront extrêmement sensibles à comment et jusqu’où vous vous approchez d’eux. Interagir avec les requinsD’une manière générale, pour ne pas faire fuir l’animal il est préférable de le laisser s’approcher plutôt que de provoquer et imposer la rencontre. Si vous êtes trop actif, que vous vous invitez dans une de ses bulles et que cela gêne le requin, la plupart du temps il prendra la fuite.

 

Certains animaux qui se sentiraient trop menacés peuvent aussi se défendre face à une situation qu’ils estiment dangereuse. Les limites spatiales (surface de l’eau, bord d’un tombant, fond marin, parois d’une grotte,…) sont des obstacles physiques qui empêchent le requin de fuir à sa guise en cas d’alerte ou de situation inconfortable. Toujours laisser du champ, de l’espace libre au requin pour qu’il ne se sente pas enclavé. Une fois encore dans une situation précaire soit le requin partira rapidement, soit le besoin de se protéger le poussera à adopter un comportement d’intimidation envers son agresseur. Même en pleine eau il ne faut jamais bloquer le passage d’un requin. Le niveau d’évolution du plongeur dans la colonne d’eau est aussi essentiel. La plupart des requins sont plus à l’aise en se positionnant en dessous de l’action pour observer et pouvoir fuir si besoin. La profondeur du plongeur par rapport au requin n’envoie pas le même message à l’animal. En dessous un requin observe, reste craintif, à votre niveau il affine ses observations, analyse le danger et fait preuve de curiosité, au-dessus il domine et règne sur son territoire. Il est préférable d’éviter les situations avec des requins au-dessus de vous.

Si vous plongez seul ou éloigné des autres plongeurs vous êtes un animal intrusif pour les requins craintifs et une brebis égarée pour les supers prédateurs. Inversement, en restant en palanquée compacte vous adoptez la réaction d’un groupe d’animaux qui se protègent. Vous ne ferez pas fuir les timides et vous éviterez les situations à risque avec les potentiels « inquisiteurs ». L’attitude du plongeur est probablement la clef d’une bonne interaction avec le requin. L’agitation, le stress, le bruit, perdre le contact visuel et reculer face à une approche sont des comportements à proscrire. Plus vous serez calme et détendu, plus la rencontre sera paisible et contemplative. Les situations à risque peuvent être évitées en adoptant la bonne attitude mais le risque zéro n’existe pas. Une plongée requin se prépare psychologiquement et il est préférable d’être encadré par des professionnels habitués à ce genre de rencontre et de bien respecter les consignes dictées durant le briefing.

Interagir avec les requinsSteven Surina, l’auteur de cet article est un spécialiste de la rencontre avec les requins. Responsable de Shark Education, il propose des voyages à thème pour aller à la découverte des seigneurs des mers et organise des conférences et séminaires régulièrement. www.sharkeducation.com Présent au salon de la plongée sur le stand de la Guadeloupe FI en adoptant la bonne attitude mais le risque zéro n’existe pas. Une plongée requin se prépare psychologiquement et il est préférable d’être encadré par des professionnels habitués à ce genre de rencontre et de bien respecter les consignes dictées durant le briefing.

 

 

Source : Chercheur d'eau N°47