Açores Plongées étonnantes

Açores

Au mois d’aout dernier, avec un groupe de lecteurs nous avons découvert l’île de Faial aux Açores. Ce RDV de Chercheurs d’eau organisé avec l’agence H2O Voyage et le club local Haliotis nous a réservé de belles surprises…

AçoresAucun d’entre nous ne connaissait cette destination et c’est avec un peu d’appréhension, je dois l’avouer, que j’ai préparé le programme assez particulier de ce séjour. Nous espérions bien sûr faire de belles plongées à la rencontre de certaines espèces sous-marines potentiellement visibles à cette période, mais aussi profiter de notre séjour pour visiter Faial et Pico, son île voisine. Quand on est responsable d’un groupe on a envie que tout se passe comme on le souhaite même s’il l’on sait pertinemment qu’il y a toujours une petite part d’imprévu dans ce genre d’aventure. Notre hébergement, composé de chambres simples avec de grandes terrasses dans une maison proche du centre de plongée et de la ville d’Horta était parfaitement positionné d’un point de vue stratégique. Nous pouvions nous rendre à pied sur le port en flânant dans les étroites ruelles et profiter, chaque soir de l’ambiance, à la fois sereine et conviviale qui règne dans les cafés et les petits restaurants de cette escale incontournable pour les navigateurs qui traversent l’Atlantique.
AçoresLa plongée aux Açores se pratique d’avril à novembre mais la période la plus clémente est de juin à septembre, surtout si on souhaite se rendre sur des sites éloignés qui nécessitent une météo clémente. Bien que les paysages sous-marins autour de Faial soient très minéraux (volcaniques et sableux), assez pauvres en couleurs, ils hébergent une faune aquatique variée et étonnante (girelles, poissons perroquets, raies aigles, sars, saupes, cigales de mer, nudibranches, raies pastenagues, barracudas, …).

 

Les grottes, petits tombants, éboulis rocheux et nombreux canyons sont propices à de belles balades en scaphandre à des profondeurs accessibles à tous les plongeurs (entre 5 et 25m). Nous avons apprécié ces plongées paisibles guidées par les encadrants du club qui connaissent parfaitement les particularités de chaque site. Mais, le clou du spectacle qui nous avait fait choisir cette destination ce sont les plongées au large, à 2 ou 3 heures de navigation sur Princess Alice Bank et Condor Bank pour aller à la rencontre des majestueuses raies mobulas et des requins peaux bleues. Ces plongées qui se déroulent à quelques mètres sous le bateau, dans le bleu, se méritent. La navigation est longue et, parfois l’attente de l’arrivée des animaux, avant la mise à l’eau peut durer… Il faut ignorer le mal de mer et s’armer de patience. AçoresQuand les requins ou les raies viennent enfin sous l’embarcation, l’excitation à bord est palpable et les plongeurs sont récompensés. Les raies offrent des ballets aquatiques somptueux et les requins font preuve de curiosité en passant très près des plongeurs.

 

 

Les photographes et vidéastes sous-marins de notre groupe ont pu faire une belle moisson d’images. Aller aux Açores uniquement pour la plongée serait vraiment dommage. Il faut absolument faire aussi quelques excursions terrestres pour découvrir des paysages à couper le souffle et des petits villages attachants en bord de mer où il fait bon vivre. Nous avons adoré nos escapades dans les îles de Faial, et Pico. Nous nous sommes tous promis de revenir un jour pour approfondir notre connaissance des Açores et partir cette fois, à la rencontre des baleines qui fréquentent les côtes à certaines périodes de l’année.
Nos partenaires de ce RDV de Chercheurs d’eau aux Açores :Açores
www.h2ovoyage.com www.haliotis.pt

 

 
Source : Chercheur d'eau N°51